Amélioration de la productivité agricole et des moyens de subsistance grâce à l’agriculture intégrée

August 26, 2014

Image
 La productivité agricole et les moyens de subsistance dans Agro biodiversité

Des agriculteurs de l’État du Tamil Nadu qui ont adopté des variétés de manioc adaptées aux conditions locales ont augmenté l’agrobiodiversité tout en obtenant une hausse de leurs rendements et de leurs revenus.

Dans les collines Kolli, dans l’État du Tamil Nadu, la monoculture d’une seule variété de manioc, non comestible, pour l’industrie de l’amidon s’est traduite par la prévalence accrue de maladies, l’érosion des sols et une perte de diversité des cultures locales, ce qui a eu une incidence négative sur la sécurité alimentaire et la résilience face aux changements climatiques.

C’est pourquoi la Fondation de recherche M.S. Swaminathan (MSSRF), établie en Inde, et l’Université de l’Alberta, au Canada, ont collaboré avec des agriculteurs afin d’obtenir d’autres variétés de manioc à haut rendement, de faire l’essai de cultures intercalaires de manioc et de cultures vivrières (haricot noir, mil, etc.) et d’organiser la production de semences de mil de grande qualité en mettant sur pied des banques de semences communautaires.

La culture intercalaire du manioc avec le haricot noir a entraîné une augmentation de 23 % du revenu des ménages par rapport à la monoculture du manioc. L’établissement de banques de semences communautaires, quant à lui, a donné lieu à une bonne disponibilité de semences de qualité, réduit au minimum le risque de mauvaises récoltes et augmenté le rendement des cultures.

Dans le district de Wayanad, dans l’État du Kerala, avec le soutien des chercheurs, les agriculteurs participants ont retenu deux variétés d’igname pied d’éléphant et amélioré leurs pratiques agricoles, et ils ont ainsi obtenu une augmentation de leur rendement allant jusqu’à 30 %. Toujours avec le soutien des chercheurs, des agricultrices sans terre et des agriculteurs marginalisés ont pu cultiver l’igname dans des rizières en jachère, ce qui leur a permis de gagner jusqu’à 210 USD en six mois.

Amélioration de la productivité agricole et des moyens de subsistance grâce à l’agriculture intégrée (PDF, 446 Ko)

Il s’agit de l’une des fiches de la collection Recherche et changement, qui présente certaines des incidences que l’on commence à constater dans la foulée des projets qu’a subventionnés en Asie le Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale.

Photo : GIRIGAN GOPI/MSSRF