Activité antérieure – Un pionnier de la réhydratation par voie orale se rend au Bureau régional de l'Asie du CRDI situé à Delhi

March 16, 2015

Image
Dr Anindya Chatterjee accompagnés de membres du personnel du CRDI

Dr Richard Cash et Dr Anindya Chatterjee (au centre) accompagnés de membres du personnel du CRDI et de participants à la conférence

Dr Richard A. Cash a donné une conférence au Bureau régional de l'Asie du CRDI à New Delhi le 16 mars 2015. Le Dr Cash est connu pour son travail avant-gardiste sur la réhydratation par voie orale (RVO), un traitement pratique contre le choléra et d'autres maladies entraînant une déshydratation diarrhéique. Professeur invité à la Public Health Foundation of India, le Dr Cash est chargé d'enseignement en santé mondiale au sein du Département de santé mondiale et de la population de la T.H. Chan School of Public Health de l'Université Harvard. La conférence portait sur la transmission de la science à la population : Mise en place et diffusion de la réhydratation par voie orale (RVO). 

Son discours était particulièrement opportun, puisque le CRDI souhaite concentrer ses investissements sur le savoir et l'innovation en vue d'apporter des changements positifs à grande échelle dans le cadre de son nouveau plan stratégique 2015-2020. L'expérience du Dr Cash en matière de RVO a permis de fournir des exemples concrets des réussites et des défis découlant du passage à grande échelle des interventions en santé publique.

Le Dr Cash a expliqué qu'avant la vaste promotion de la RVO, les diarrhées cholériques coûtaient la vie à des milliers de personnes à travers le monde, en raison de l'absence d'accès à un traitement efficace. Il a retracé l'histoire de la RVO depuis ses origines, lorsqu'elle faisait l'objet d'un programme de recherche ciblé en 1962 au Laboratoire de recherche sur le choléra à Dacca, au Bangladesh ainsi qu'au Centre Johns Hopkins de recherche et de formation médicale à Kolkata, en Inde. Les données probantes appuyant l'efficacité de la RVO ont supplanté les traitements médicaux contre la diarrhée utilisés à cette époque. La RVO, qui consiste en une solution extrêmement simple de sucre, de sels et d'eau, a sauvé la vie de nourrissons, d'enfants et d'adultes atteints de déshydratation grave. À la suite de nombreux essais sur le terrain, la RVO a fait l'objet d'une promotion à l'échelle mondiale à la fin des années 1970. De nos jours, la RVO peut être utilisée même dans les régions les plus isolées du monde afin de sauver la vie de millions de personnes chaque année.

Lorsqu'il a relaté son expérience du passage à grande échelle de cette « solution miracle », le Dr Cash a souligné les éléments essentiels d'une intervention en santé publique reproductible à grande échelle : elle doit être simple, sûre, efficace, abordable, accessible et acceptable. Il a également expliqué que, pour réussir qu'une intervention, il était essentiel de faire preuve d'engagement et de coordonner diverses expertises influencées par l'expérience et les nombreux essais sur le terrain tout en apportant certaines modifications. 

Renommé pour son travail avant-gardiste visant l'élaboration du processus de réhydratation par voie orale, le Dr Cash figurait parmi les lauréats du Prix Prince Mahidol de la santé publique, remis en Thaïlande en 2006. En 2011, il a reçu le prix Fries pour l'amélioration de la santé en raison de son travail visant la mise en place de la réhydratation par voie orale.

Arlyne Beeche est administratrice de programme principale au bureau régional de l’Asie du CRDI, à New Delhi.