Activité antérieure – Le CRDI accueillera le chef de la direction de WEConnect dans le cadre du débat d’experts sur l’autonomisation des femmes entrepreneures

March 24, 2015

Elizabeth Vazquez, chef de la direction de WEConnect International, a été accueillie comme conférencière principale d’un groupe d’experts sur l’autonomisation des femmes entrepreneures au CRDI à Ottawa, le 24 mars 2015.

Mme Vazquez est chef de file mondial de la diversification des fournisseurs et cofondatrice de WEConnect International. WEConnect est un organisme sans but lucratif qui donne aux femmes propriétaires d’entreprises les moyens de réussir sur les marchés mondiaux en les aidant à accéder aux chaînes d’approvisionnement des entreprises.

« Il existe tellement de débouchés pour les femmes entrepreneures et propriétaires d’entreprises partout dans le monde », a affirmé Mme Vazquez. « Si seulement nous pouvions trouver ces femmes et leur donner accès aux connaissances et aux réseaux qui leur permettraient d’élargir leurs entreprises et de faire passer celles-ci de jeunes entreprises du secteur informel à des entreprises qui créent des emplois pour d’autres et pour leurs communautés. »

Venir en aide aux femmes entrepreneures en Inde

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) a annoncé récemment l’octroi d’une subvention de 560 000 $CA à WEConnect International, pour aider à offrir la formation sur l’accès au marché et à recueillir, tenir à jour et analyser des données sur plus de 500 entreprises appartenant à des femmes en Inde. 

Cette subvention a pour but d’aborder les contraintes importantes auxquelles font face les femmes propriétaires d’entreprises en Inde. Compte tenu du nombre restreint d’emplois au sein de l’économie formelle, la plupart des femmes travaillent dans le secteur informel, où elles éprouvent un plus grand nombre de difficultés que leurs homologues masculins en ce qui concerne l’accès aux marchés. Il n’y a pas suffisamment de ressources en place pour aider les femmes à faire croître leurs entreprises et à établir des liens avec de grandes entreprises internationales, et nos connaissances sur la façon de promouvoir le développement des entreprises appartenant à des femmes sont encore limitées. Malgré cela, l’entrepreneuriat présente une occasion unique pour les femmes en Inde.

« À beaucoup d’endroits où œuvre le CRDI, les secteurs formels de l’économie ne seront jamais en mesure de générer suffisamment d’emplois pour sortir les gens de la pauvreté », a expliqué Stephen McGurk, vice-président, Programmes et partenariats du CRDI. « Il faut considérer le travail indépendant et l’entrepreneuriat, particulièrement chez les femmes, comme un des éléments clés pour permettre à ces derniières de transformer leurs propres vies. »

La subvention du CRDI permet à WEConnect d’utiliser ses données pour créer de nouvelles connaissances sur l’autonomisation économique des femmes et la croissance des entreprises appartenant à des femmes en Inde.

« Avec le soutien du CRDI, WEConnect International sera maintenant en mesure de travailler à partir des données que nous possédons, ce qui est surtout utile pour les entreprises, et d’élargir nos efforts de collecte afin de rendre les données utiles pour développer les petites et moyennes entreprises », a affirmé Astrid Pregel, cofondatrice et directrice exécutive de WEConnect International, qui participe au groupe d’experts.

WEConnect International utilisera ultérieurement le modèle de collecte et d’analyse de données élaboré dans le cadre de ce projet dans l’ensemble de son réseau pour générer des connaissances pouvant guider les politiques et la recherche sur l’entrepreneuriat chez les femmes.

Les bienfaits de la diversification pour les profits des sociétés et les petites entreprises

Jenny Greiser, directrice principale, Women’s Economic Empowerment (autonomisation économique des femmes) Walmart, qui participe également au groupe d’experts, a clairement indiqué que la diversification des fournisseurs est aussi avantageuse pour les profits des sociétés. Elle a donné des exemples des efforts de Walmart pour augmenter chez les fournisseurs le nombre d’entreprises qui appartiennent à des femmes. 

Barbara Orser, professeure en gestion des entreprises en croissance à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa, a expliqué que les sociétés avec diverses chaînes d’approvisionnement peuvent dépendre des petites entreprises pour dynamiser les produits plus vite, les livrer à des coûts moindres et être plus flexibles que les fournisseurs traditionnels. La diversification des fournisseurs aide aussi les sociétés à améliorer leurs relations au sein des marchés étrangers et à établir leur crédibilité dans les communautés locales.

À propos de WEConnect

WEConnect International est présent dans 18 pays, où des évaluateurs locaux effectuent des visites de certification dans des entreprises appartenant à des femmes. Ils vérifient à qui appartiennent les entreprises et qui en assure la gestion et le contrôle avant de les ajouter à la base de données du eNetwork de WEConnect. Avec près de 5 000 entreprises appartenant à des femmes s’étant inscrites et étant certifiées dans presque 90 pays, la base de données est mise à jour chaque année afin de surveiller le rendement des entreprises appartenant à des femmes partout dans le monde.

Pour en apprendre davantage :

Sur la subvention du CRDI à WEConnect pour le projet « Growing Women-Owned Businesses in India by Building on Private Sector Initiatives » (favoriser la croissance des entreprises appartenant à des femmes en Inde, au moyen d’initiatives du secteur privé).

Le programme Croissance de l’économie et débouchés économiques des femmes.

WEConnect International

Louis Turcotte est rédacteur à Ottawa.