Aller au contenu principal

Il n’y a pas de relance sans les travailleuses informelles

La date et l’heure de l’événement
Remote video URL

Les travailleuses et travailleurs de l’informels, qui représentent plus de 60 % de l’emploi mondial, ont été durement touchés par la pandémie. Les femmes occupent de façon disproportionnée les formes d’emploi les plus vulnérables au sein de l’économie informelle et assument un fardeau disproportionné pour les soins non rémunérés.  

Le CRDI et Femmes dans l’emploi informel : Globalisation et Organisation (WIEGO) coorganisent cette table ronde dans de cadre de la conférence Forum ONG CSW66, qui se tiendra au cours de la soixante-sixième session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies. 

S’appuyant sur de nouvelles données provenant de 12 villes, cette table ronde donnera un aperçu des répercussions sur les travailleuses, bien plus d’un an après le début de la crise, dans quatre secteurs d’emploi. Il explorera également comment les organisations de travailleurs informels ont soutenu leurs membres, les politiques publiques qui ont réussi à atteindre les travailleuses informelles, et les demandes que les travailleurs informels font à leurs gouvernements. Le panel fournira des réflexions critiques de chercheurs et de dirigeantes syndicales sur le rétablissement inclusif et les voies pour centrer les travailleuses informelles dans l’élaboration des politiques. 

Intervenantes : 

• Marcela Valdivia, chargée d’étude, La crise de la COVID-19 et l’économie informelle, WIEGO, États-Unis  

• Geeta Koshti, dirigeante des vendeuses de rue, Self-Employed Women’s Association, Inde 

• Carmen Roca, coordinatrice de la ville focale de Lima, WIEGO, Pérou 

• Wanna Phumeesook, dirigeante des travailleuses à domicile, Thaïlande 

Commentatrice : Janhavi Dave, coordinatrice internationale, HomeNet International

Animatrice : Julie Shouldice, vice-présidente, Stratégie, régions et politiques, CRDI 

L’interprétation simultanée sera offerte vers le français, l’anglais, l’espagnol, le gujarati et le thaï. 

Inscrivez-vous pour recevoir des invitations à nos évènements par courriel

Veuillez consulter notre énoncé de confidentialité