Analyse de l’Effet de l’Employabilité des Jeunes sur la Violence Urbaine en Période Post-conflit en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire a connu une longue période d’instabilité qui a étiolé sa performance économique et accentué la violence, dont les principaux auteurs et victimes sont les jeunes qui constituent également la majorité de la population. Devant cette situation, le pays met en œuvre des stratégies, politiques et programmes ciblant spécifiquement ces jeunes pour les éloigner des cercles de violence et assurer ainsi la stabilité économique et sociale du pays ainsi que la consolidation de la paix. Ainsi des initiatives telles que le programme du Service Civique d’Action pour l’Emploi et le Développement, le programme de la formation professionnelle des jeunes en milieu carcéral pour leur réhabilitation, la promotion de l’auto-emploi des jeunes, en particulier dans le secteur informel du transport, sont mises en œuvre. Ces initiatives sont basées sur l’hypothèse que l’accès aux opportunités économiques peut éloigner les jeunes de la violence. Cependant, très peu de travaux ont cherché à appréhender l’incidence de ces initiatives en faveur de l’emploi et de l’employabilité des jeunes sur la propension à la violence et à la criminalité.

Dans ce contexte, utilisant une méthodologie mixte, avec le genre comme fil rouge, une équipe de recherche, pluridisciplinaire, de la Cellule d’Analyse de Politiques Économiques du Centre Ivoirien pour la Recherche Économique et Sociale se propose de conduire une revue critique de ces initiatives pour en déterminer l’efficacité, le degré d’inclusion et surtout les incidences dans la réduction ou la prévention de l’engagement des jeunes dans la violence. Les résultats produits seront utilisés pour développer des solutions sous formes d’outils, approches et contenus utilisables par les différents acteurs impliqués dans l’élaboration de programmes économiques ciblant les jeunes. A travers une stratégie efficace de communication des résultats ciblant en particulier les utilisateurs clés dont les décideurs publics, le secteur privé et les bailleurs de fonds, la recherche devrait informer les processus d’élaboration, de développement de contenus et de mise en œuvre de ces programmes pour une meilleure efficacité. Elle devrait contribuer également à élucider la relation entre occupation légale et licite des jeunes, hommes et femmes, et propension à la violence

Project ID

109196

Project status

Active

Duration

36 months

IDRC Officer

Ramata Thioune

Total funding

CA$ 339,000

Countries

Ivory Coast

Program

Governance and Justice