Economics

Économie

Colour
#2C81B5

L’ouvrage porte sur un projet de trois ans qui a examiné la possibilité de créer un L20, dont l’objectif serait de trouver une manière de se sortir d’impasses politiques qui trop souvent empêchent de réaliser des progrès relativement à d’importantes questions mondiales. Le L20 envisagé comprendrait les dirigeants des pays du G8, à qui s’ajouteraient ceux de grandes puissances régionales comme la Chine, le Brésil, l’Inde, l’Afrique du Sud et l’Égypte.

French

Au cours des deux dernières décennies, le monde a été témoin d’un changement considérable dans le domaine de la recherche-développement. Dans le Sud, les connaissances scientifiques sont de plus en plus vitales. Or, on observe une stagnation, voire une diminution, des sources traditionnelles de financement de la recherche, à savoir les gouvernements nationaux, les organisations internationales et les bailleurs de fonds. Par conséquent, la contribution du secteur privé à la recherche-développement est à l’heure actuelle deux fois plus élevée que celle du secteur public.

French

Depuis 1990, le Programme des Nations Unies pour le développement publie le rapport sur le développement humain qui connaît une diffusion mondiale, régionale, nationale et locale. Le message convoyé est simple : le développement doit permettre aux gens de vivre selon leurs aspirations et de devenir agents et maîtres de leur propre destin. Le message a son fondement dans l’« approche axée sur les capacités » de l’économiste Amartya Sen, lauréat du prix Nobel. Cette approche a eu, à n’en pas douter, un impact considérable, tant dans le milieu universitaire que dans celui des politiques.

French

Dans quelle mesure y a-t-il corrélation entre la libéralisation des échanges, la productivité et la croissance économique ? Les politiques économiques conçues pour stimuler la concurrence et contenir les mesures protectionnistes peuvent-elles se traduire par des améliorations à grande échelle, par exemple une innovation accrue et une baisse du chômage ?

French

Les petites économies émergentes doivent-elles adopter une politique de la concurrence particulière en vue de créer des marchés concurrentiels ? Dans un contexte de mondialisation, les politiques protectionnistes qui encouragent l’étatisation et mettent en place une lourde réglementation des secteurs clés se révèlent de plus en plus inefficaces à soutenir la croissance.

French

Marshall Murphree est un éminent chercheur qui s’intéresse à la théorie des biens communs, au développement rural et à la gestion des ressources naturelles. Après avoir obtenu un doctorat en anthropologie sociale à la London School of Economics, il est rentré dans son pays natal pour y oeuvrer comme missionnaire avant de se joindre à l’Université du Zimbabwe où il est devenu directeur, puis professeur émérite, du Centre for Applied Social Studies.

French

Pages