English
Initiative de recherche internationale sur
l’adaptation aux changements climatiques (IRIACC)

Des changements climatiques se produisent déjà, et leurs répercussions se font sentir à de nombreux endroits. Pourtant, on en sait encore relativement peu sur les façons de s’y adapter. C’est ce manque de connaissances que l’IRIACC vise à combler en finançant des projets de recherche rigoureux au Canada et sur trois continents.
 
L’Initiative de recherche internationale sur l’adaptation aux changements climatiques (IRIACC) est une initiative de recherche quinquennale dotée de 12,5 millions CAD dont l’objectif est d’aider les populations vulnérables du Canada et des pays en développement à s’adapter aux changements climatiques. Cinq équipes de chercheurs s’attaquent à un problème urgent relié aux changements climatiques et s’efforcent de trouver des solutions et des stratégies qui aideront les collectivités à composer avec la variabilité du climat.  
 
En savoir plus sur la recherche financée par l’IRIACC et sur les incidences attendues  

Photo (Tony Fouhse) : Les chercheurs principaux de l'IRIACC se sont réunis à Ottawa les 2 et 3 juin 2011
Projets de l'IRIACC
 
Des chercheurs du Maroc, du Niger et de Québec, au Canada, étudient la relation qui existe entre les ressources hydriques et la santé en Afrique de l’Ouest et au Canada
 
 

  
 
Gestion des changements climatiques dans les mégapoles côtières

Une équipe de chercheurs de la Thaïlande et de London, au Canada, se penche sur des mégapoles côtières à risque et, plus particulièrement, sur des stratégies d’adaptation pour les villes de Bangkok, Lagos, Manille et Vancouver.
 
En savoir plus...
  
 
 
 
Changements climatiques et santé des autochtones

Des chercheurs du Pérou, de l’Ouganda et de Montréal, au Canada, ont recours à des connaissances scientifiques et à des connaissances autochtones pour aider des populations indigènes éloignées à s’adapter aux effets des changements climatiques sur la santé.
 
 
 
 
 
Des experts du Chili et de Regina, au Canada, cherchent à comprendre et à réduire la vulnérabilité de collectivités agricoles et autochtones du Canada, de l’Argentine, du Brésil, du Chili et de la Colombie à la variabilité du climat et aux phénomènes climatiques extrêmes.
 
 
 
Des chercheurs de la Barbade et de Waterloo, au Canada, comparent la vulnérabilité de collectivités de deux petits États insulaires aux terres basses des Antilles (Trinité-et-Tobago et la Jamaïque) avec celle de collectivités côtières du Canada atlantique.

En savoir plus... 
 

La recherche

Chaque équipe, formée de chercheurs, de parties prenantes de la collectivité, de praticiens et de responsables des politiques du Canada et de pays en développement, créera un réseau de recherche en vue
  • de favoriser une meilleure compréhension des changements climatiques, de leurs répercussions sur les populations vulnérables, sur les ressources et sur l’environnement et de la possibilité qu’il en résulte une accentuation des inégalités à l’intérieur même des pays et entre eux;
  • de contribuer au façonnement des politiques et des pratiques d’adaptation;
  • de former des étudiants et de jeunes chercheurs qui peuvent aider les gouvernements, le secteur privé et la société civile à anticiper les changements climatiques, à en atténuer les effets et à s’y adapter.

Incidences attendues

L’IRIACC vise à

faire progresser les connaissances
    • en produisant des recherches de pointe menant à une compréhension plus approfondie des conditions climatiques éprouvantes et des facteurs de stress connexes,
    • en mettant au point des démarches de collaboration, des technologies et des outils novateurs qui facilitent l’adaptation aux changements climatiques,
    • en associant différents types de connaissances en vue de sensibiliser la population à l’évolution des systèmes sociaux et naturels et d’éclairer l’orientation des futures recherches;
contribuer au façonnement des politiques
    • par l’élaboration, l’évaluation et la validation de politiques d’adaptation,
    • par la mise en commun de connaissances, de ressources et d’expertise relevant de différents ordres de compétences en vue d’éclairer les politiques d’adaptation,
    • par la communication des résultats de la recherche afin que la population comprenne mieux l’adaptation et ses effets possibles;
renforcer les capacités de recherche
    • en contribuant à ce que les jeunes chercheurs acquièrent de l’expertise et des compétences en étude de la modification de l’environnement à l’échelle planétaire,
    • en soutenant les gouvernements et les dirigeants locaux qui oeuvrent à l’adaptation aux changements climatiques, et ce, en leur faisant part des constatations de la recherche et en leur offrant de la formation,
    • en créant des réseaux internationaux qui exécuteront des recherches comparatives, échangeront des outils et des pratiques et feront mieux connaître la recherche.

 


Autres liens

Haut de la page

 
 
 
Initiative financée par
 
  





Nouvelles

 

Cartographie des liens entre les conditions météorologiques et la santé au Maroc, au Niger et au Canada

2013-04-07

Avec le soutien du CRDI, des chercheurs apportent des modifications à une application Web qui permet d’établir des liens entre les données météorologiques et les facteurs de risque pour la santé humaine.



IRIACC
Le CRDI octroie des fonds à des chercheurs de pays en développement afin de contribuer à l'édification de sociétés plus prospères et en meilleure santé.
Créer des signets et partager
Flickr YouTube Facebook Twitter