English
Home > CRDI > Financement > Critères d’admissibilité > Bourse de recherche du CRDI
Critères d’admissibilité

La bourse de recherche du CRDI


Prière de noter que toutes les demandes doivent être présentées en ligne

Le CRDI donne à chaque année la possibilité à des candidats ayant amorcé ou ayant terminé un programme de maîtrise ou de doctorat offert dans une université reconnue de demander une bourse de recherche.

À titre de titulaire d’une bourse de recherche, vous effectuerez des travaux de recherche sur le sujet que vous aurez proposé pour l’obtention de la bourse. Durant une partie du séjour de travail au CRDI (qui équivaut souvent à environ 50 %), vous serez formé aux techniques de gestion de la recherche et acquerrez une expérience concrète au sein du programme que vous aurez choisi. Vous bénéficierez de l’encadrement d’un administrateur de programme.

Au cours de la période visée par la bourse, les candidats retenus exécuteront des travaux de recherche dans un ou plusieurs pays en développement,
avec des exceptions détaillées ci-dessous. Cette période est habituellement d’une durée de 12 mois, et les boursiers travaillent au siège du CRDI, à Ottawa, au Canada. En certains cas, ils peuvent travailler dans l’un des bureaux régionaux du CRDI (Le Caire, Égypte; New Delhi, Inde; Montevideo, Uruguay; ou Nairobi, Kenya). Les travaux des boursiers doivent porter sur des sujets qui concordent avec les priorités en matière de recherche du CRDI.


Exceptions des pays de recherche

En principe, le CRDI soutient la recherche dans tous les pays en développement. Cependant, à l’heure actuelle, nous n’accordons pas de bourses pour l’exécution de travaux de recherche en Afghanistan, au Burundi, à Cisjordanie et Gaza, en Corée du Nord (RPDC), à Cuba, en Érythrée,  en Iran, en Iraq, en Libye, au Mali, au Niger, au Nigeria, en République centrafricaine, en Sierra Leone, en Somalie, au Soudan, au Soudan du Sud, en Syrie, au Tchad, au Yémen, en Europe du Sud-Est, en Europe de l’Est et en Asie centrale.

Le CRDI doit autoriser, avant la délivrance du contrat et le décaissement de la bourse, les travaux de recherche qu’il est proposé d’exécuter dans les pays et territoires suivants :


Burkina Faso, Congo, République démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Libéria, Maldives, Mauritanie, Montserrat, Papouasie-Nouvelle-Guinée, petits États insulaires en développement (Comores, Maurice, São Tomé-et-Principe, Seychelles, et Timor-Leste) et Océanie (Fidji, Îles Cook, Îles Marshall, Îles Salomon, Kiribati, Nauru, Niue, Palaos, Samoa, Tokelau, Tonga, Tuvalu, et Vanuatu) Suriname, Tunisie, et Zimbabwe.

Qui peut présenter une demande ?
 
Pour être admissible, vous devez remplir les conditions mentionnées dans l’appel à propositions qui est habituellement annoncé dans la page des subventions  au mois de juin, avec une date butoir pour postuler votre demande au mois d’août ou en septembre.
 
Veuillez noter que les critères d’admissibilité peuvent varier d’une année à l’autre.
 
Titulaires de la bourse
 
Voici la liste des plus récents candidats à qui il a été recommandé  d’attribuer une bourse et leurs sujets de recherche.
 
Pour éviter d’alourdir le texte, et comme il est d’usage en français, on a utilisé la forme masculine qui doit, bien entendu, se lire indifféremment au féminin et au masculin.

Témoignages de titulaires

D’anciens titulaires de la bourse de recherche du CRDI s’expriment au sujet de leur passage au Centre.

Amanda Jones with a group
Bourse de recherche du CRDI
Savoir, innovation et solutions en vue d’améliorer les conditions de vie des populations des pays en développement.
Créer des signets et partager
Flickr YouTube Facebook Twitter